Histoire du Tactical Strength Challenge

L’histoire du Tactical Strength Challenge a commencé en 2002. Il a été créé par Pavel Tsatsouline, fondateur et président de StrongFirst. A l’époque, il cherchait un moyen d’aider ses élèves militaires et dans les forces de l’ordre à aligner leurs entraînements avec les exigences de leur métier. Mais ce qui a fait la popularité du TSC, c’est ce mélange de la force et du conditionnement. Il est parfait pour tous les pratiquants, quels que soient leur métier, leur sexe, leur expérience ou leur corpulence.

Le sens de l’histoire du Tactical Strength Challenge

Les trois épreuves du TSC représentent chacune des trois modalités du renforcement affectionnées par StrongFirst. Chaque modalités a ses particularités. Le Soulevé de terre avec la barre olympique favorise les participants plus massifs. Les tractions strictes à la barre fixe sont plus faciles pour les pratiquants plus légers. Quant aux Snatches avec un Kettlebell, ils font appel à la force-endurance. C’est une qualité athlétique incontournable pour un développement physique harmonieux.

Le TSC est notre triathlon. Certains s’y préparent tout au long de l’année, puis essaient d’améliorer leurs performances lors de l’édition précédente. (Il y a deux éditions par an, au printemps et en automne). Bien sûr, la compétition avec les leaders du tableau des scores est passionnante. La première place passe d’un participant à l’autre au fur et à mesure que les organisateurs à travers le monde postent leurs résultats. Le suspense est palpant (est-ce que quelqu’un battra enfin Derek Toshner ?)

Mais le sens de l’histoire du Tactical Strength Challenge, son esprit même est les progrès individuels de chacun. Réussir sa toute première traction stricte… Puis, battre son record personnel dans une ou plusieurs épreuves… Enfin, passer dans une catégorie plus difficile… C’est un Challenge qui vaut vos efforts.

Pour vous inscrire, CLIQUEZ ICI

Histoire du Tactical Strength Challenge