Relevé avec Kettlebell et la pression sur le poignet

« Le seul moyen de gérer la pression, c’est de l’appliquer » – Darrell Revis

J’ajouterais que « gérer » la pression signifie l’appliquer correctement. Là, où beaucoup de pratiquants ressentent la pression lors du Relevé avec Kettlebell est à l’endroit où ce dernier est en contact avec le poignet. Dans cette situation, ne pas appliquer la pression correctement peut provoquer une douleur assez désagréable, voire ingérable.

Le Relevé : un Kettlebell particulier pour un corps particulier

Récemment, dans les médias sociaux, j’ai encore vu un post au sujet de la pression du Kettlebell sur le poignet. Un point important, l’auteur disait que cette pression ne lui posait pas de problème avant que le Kettlebell n’atteigne une certaine taille. Dans ce cas précis, c’était 40 kg, mais, en fonction de votre morphologie, ce problème peut apparaître plus tôt. Alors, pourquoi la taille du Kettlebell est importante ?

Parce que le rapport entre la taille du KB et la longueur de votre avant-bras doit être pris en compte lors de la mise en place. Si ce n’est pas le cas, la mise en place souffrira. En fait, il s’agit d’un ajustement que j’ai toujours fait inconsciemment, jusqu’à ce que ce post me fasse réfléchir.

Relevé avec Kettlebell - Mise en place

Il faut ajouter qu’il y aura toujours des gens qui ressentiront une pression douloureuse au niveau du poignet. Même avec un positionnement parfait du Kettlebell. Le fait est que nous ne portons jamais d’objets dans cette position, en dehors des Kettlebells. Par conséquent, certains auront besoin d’un serre-poignet par atténuer cette pression. Habituellement, l’épaisseur du serre-poignet peut être réduite au fil du temps, au fur et à mesure que le pratiquant s’adapte. Quel qu’en soit le cas, c’est toujours mieux qu’éviter le Relevé complètement à cause de la douleur.

Le Relevé : ajuster la mise en place à sa morphologie

Nous commençons le Relevé en roulant sur le côté et en passant notre main dans l’anse. Notre objectif est d’établir une prise correcte :

  • la poignée du Kettlebell parallèle aux jointures des doigts
  • le poignet neutre
  • le corps du Kettlebell positionné confortablement contre l’avant-bras

Nous pouvons également positionner la main plus ou moins près d’une des « cornes » du Kettlebell. Comme vous pouvez voir sur la vidéo ci-dessous, avec le Kettlebell de 24 kg ma mise en place est instantanée. En revanche, avec le Kettlebell de 36 kg c’est très différent.

Avec le Kettlebell de 36 kg, je dois le basculer vers moi et trouver un bon angle. Il n’y a que cet angle qui me permettra d’assurer la bonne position de ma main et de mon poignet. Cela veut dire, ajuster la position du Kettlebell pour accommoder ma morphologie et mes leviers, plutôt que les « punir » avec ce Kettlebell.

Si je ne basculais pas le Kettlebell vers moi, je serais obligé de le forcer dans la bonne position avec ma main. Cela créerait beaucoup de pression sur mon poignet. La douleur ainsi provoquée m’empêcherait de me concentrer sur l’exécution de l’exercice. Dans le pire des cas, j’ajusterais mon Relevé à ma douleur en compromettant ma sécurité.

La mise en place est un gage de succès

Pour qu’un exercice soit parfait, la mise en place doit être parfaite. Peu importe que ce soit le Squat,  le Soulevé de terre, le Swing avec un Kettlebell ou le swing de golf. Soignez votre mise en place lors du Relevé. Utilisez cette technique de basculement du Kettlebell pour trouver la bonne position. Si vous ne l’aviez jamais fait jusqu’aujourd’hui, il possible que ce petit ajustement vous ouvre la voie vers les Relevés plus lourds, mais plus confortables.

Il va de soi qu’avant de vous engager dans un programme d’entraînement, vous devez apprendre la technique correcte de chaque exercice. Pour vous inscrire à une de nos formations techniques « StrongFirst Kettlebell Course » : CLIQUEZ ICI.

Et si vous souhaitez apprendre à enseigner ces exercices à vos élèves ou vos athlètes et devenir vous-même un instructeur StrongFirst, participez à notre première édition française du stage de certification d’instructeurs Kettlebells SFG 1.

Pour vous inscrire à ce stage de certification : CLIQUEZ ICI.

Vous pratiquez déjà les exercices avec Kettlebells du système StrongFirst ? Mettez votre force et votre technique à l’épreuve lors du « Hard Style Kettlebell Challenge« , le 4 Novembre 2017 à Paris !

 

Programmation de l'entraînement : les plats et les épices