Vidéoception : utilisez la vidéo pour perfectionner votre Relevé

Dit simplement, la proprioception consiste à savoir où vous êtes et qu’est-ce que vous faites. Le Relevé est un exercice parfait pour la développer et la mettre à l’épreuve. Mais, alors que votre corps bouge dans tous les sens, vos yeux fixent la charge au-dessus de votre tête. Dans ces conditions-là, difficile de savoir si vos alignements sont optimaux. Comment en être sûr quand nous n’avons pas un coach pour nous guider ? L’œil virtuel de la vidéoception peut aider.


La structure

Mais avant de définir ce nouveau concept, nous devons revenir sur les concepts de base.

 « Il y a trois types de personnes. Celles qui voient. Celles qui voient ce qu’on leur montre. Celles qui ne voient pas ». Léonard de Vinci.

Tout le monde sait que Léonard était artiste, mais aussi inventeur. Le génie de Florence était également un architecte de renom pour les Medici et les Borgia. Il savait que la clé pour construire une structure forte résidait dans la distribution optimale des forces. En particulier, il savait que les lignes droites permettent plus de résistance que les angles ou les lignes « cassées ».

Le Relevé fait partie de ces exercices où la structure joue un rôle capital. Nous devons porter le Kettlebell au-dessus de la tête tout au long du mouvement. Seule une distribution correcte des différentes forces permet d’exécuter le Relevé en toute sécurité avec une charge de plus en plus lourde.

La stabilité

Les os donnent la structure, alors que les muscles procurent la stabilité. Évitez de les confondre !

Le pratiquant doit minimiser l’effort musculaire nécessaire pour stabiliser le Kettlebell. Il ne pourra le faire qu’en maintenant l’alignement optimal de sa structure à travers le mouvement. Mais comment un pratiquant qui s’entraîne seul peut être sûr que cet alignement est en effet optimal, alors qu’il ne bénéficie pas du feedback d’un coach ? Comment peut-il se préparer pour la certification SFG ou assurer son progrès vers l’objectif « Sinistre » ?

À moins de pratiquer sans charge, le miroir n’est pas une option viable. Pour des raisons de sécurité, nous devons garder les yeux sur le Kettlebell (sauf entre les positions de fente et debout), alors que le miroir nous oblige à regarder ailleurs. Et c’est là que la vidéoception fait son entrée.

Vidéoception - alignement en position assise

La vidéoception

Pour reprendre la citation de Léonard de Vinci, nous voulons être les « personnes qui voient ». Justement, « vidéo » veut dire « je vois » en Latin. Alors, la proprioception assistée par la vidéo, la « vidéoception », doit devenir votre outil de prédilection.

Je ne parle pas des toutes ces vidéos qui pullulent sur Instagram ou Facebook. Pour nous, il s’agit d’utiliser une application pour étudier l’arrêt sur image de notre Relevé afin d’optimiser notre structure et la distribution des forces. Trop compliqué ? Mais non ! D’accord, un petit peu. En fait, ce travail comporte quatre étapes :

  1. Filmez-vous en train d’exécuter un Relevé. Choisissez bien l’angle de prise de vue, l’élément critique de ce travail.
  2. Tracez des lignes sur votre vidéo pour apprécier de quelle manière la gravité affecte votre structure. Gardez à l’esprit qu’une amélioration, même minime, peut avoir une grande portée.
  3. Faites un Relevé de nouveau, en corrigeant les imperfections que vous avez repérées. Focalisez-vous sur les différences dans vos sensations et utilisez votre proprioception pour « enregistrer » les positions optimales.
  4. Répétez les trois étapes ci-dessus plusieurs fois pour optimiser votre mouvement de plus en plus.

Choisissez une application vidéo suffisamment avancée. Elle devrait vous permettre de tracer des lignes de force nécessaires, puis les garder superposées sur votre corps tout au long du mouvement. Vous trouverez quelques suggestions à la fin de cet article.

Si vous utilisez la photo, n’importe quel éditeur classique vous permettra de tracer des lignes pour connecter les principales articulations (épaules, hanches, poignets, etc.)

Vidéoception - alignement en position de plombier

Souriez, vous êtes filmé

Trouver l’angle de prise de vue approprié joue le rôle le plus important dans cette démarche. Pensez à la transition que vous voulez contrôler. Certains alignements y auront plus d’importance que d’autres.

Vous sentez votre structure affaiblie lorsque vous montez dans la position debout ? Positionnez votre caméra (ou le smartphone) pour être de profil, côté Kettlebell, au niveau de la taille. S’il s’agit plutôt de la transition « position sur le coude/position assise », mettez la caméra derrière vous, près du sol. Contrôlez les lignes droites entre le Kettlebell et votre poignet, votre épaule et vos appuis.

Exécutez votre Relevé lentement. Faites une pause dans chaque position pour avoir une image claire que vous pourrez analyser par la suite. N’essayez pas d’être aussi parfait que possible. Votre objectif consiste à capter les formes de mouvement qui vous reproduisez automatiquement, sans réfléchir.

Vous pourriez avoir besoin de plusieurs essais pour trouver l’angle et la hauteur de la prise de vue pour chaque élément, mais aussi pour vous détendre. En tout cas, préférez une caméra fixe. Certes, un ami peut vous filmer sous plusieurs angles en une seule prise. Mais les inévitables tremblements ne vous permettront pas d’analyser les images correctement. Une caméra fixe, si possible sur un trépied, vous laissera moins de variables à contrôler et accélérera votre apprentissage.

Vidéoception - alignement en position de fente

Restez un « professionnel discret »

Résistez à la tentation de poster ces vidéos sur les médias sociaux. Il s’agit de votre travail de perfectionnement personnel. A-t-il vraiment sa place au milieu des petits chats et des accidents domestiques ? Ces vidéos sont votre outil. Alors, utilisez-le à bon escient.

Il est d’une grande valeur sur le plan personnel, mais aussi pour un coach. Il peut beaucoup aider vos élèves à améliorer leur technique, mieux ressentir leur force et se rassurer sur leur sécurité. La plupart d’entre eux ne sentent pas quand leur alignement est sous-optimal. Utilisez la vidéoception par optimiser pour compléter les éducatifs et les correctifs que vous leur donnez.

Dans mon prochain article, j’explorerai plus en détail le concept de la vidéoception, ainsi que son utilisation pour perfectionner le Relevé. En attendant, voici les applications que vous pouvez essayer pour la mettre en œuvre :

  • Coach’s Eye (iPhone)
  • ObjectusVideo (Mac)
  • PowerChalk (Android)
  • MotionPro (PC)

En conclusion

Bien entendu, avant d’utiliser la vidéoception, vous devez déjà apprendre la technique de base du Relevé. Pour cela, inscrivez-vous à une de nos formations officielles « StrongFirst Kettlebell Course » : CLIQUEZ ICI.

Et si vous voulez partager vos connaissances et votre expérience avec d’autres pratiquants, devenez Instructeur StrongFirst de préparation physique avec Kettlebell. Pour cela, inscrivez-vous à notre prochaine certification d’instructeurs SFG 1 : CLIQUEZ ICI.

Affûtage pour la certification SFG 1